Autograph est un nouveau logiciel de création 2D/3D et de compositing, dédié au Motion-Design, aux Effets Visuels (VFX) et à la génération massive de vidéos hyper-personnalisées, combinant les avantages de l'approche par calques et le niveau de contrôle de la création nodale. Hautement optimisée et réactive, notre solution apporte aux artistes un environnement stable et productif pour les aider à se concentrer sur la créativité. Autograph sera distribué de manière exclusive par la société primée pour ses incroyables innovations techniques, RE:Vision Effects.


DISPONIBLE AU DEUXIEME TRIMESTRE 2022

Un moteur de rendu précis et réactif 
Le moteur de rendu de Autograph est pensé pour être à la fois rapide et précis, avec une réactivité pouvant aller jusqu'au temps réel. Maximisant l'utilisation des ressources de votre machine, il tire parti de tous les coeurs de votre processeur et de votre GPU. Tous les calculs sont effectués dans un pipeline 32 bits Float linéaire, afin de ne perdre aucun détail tout au long de la chaine de traitement. Autograph utilise OpenColorIO et ACES pour une meilleure gestion des espaces de couleurs et une grande fidélité des images. Il limite également les rasterisations intermédiaires, conservant et accumulant les transformations et déformations sous leur forme vectorielle, jusqu'au dernier moment.
Plus de frontière entre la 2D et la 3D
Combiner ces deux aspects, aussi bien pour le Motion-Design que pour les VFX et le Compositing, n'est pas toujours une tâche facile. Le moteur développé par Left Angle permet de mélanger ces deux types d'éléments sur une même ligne de temps, rendue par un moteur PBR haut de gamme. Les éléments 2D et 3D animés de votre projet se combinent dans un visualiseur unifié où toutes les frontières sont abolies. Importez des scènes ou des éléments 3D extérieures, ajoutez des objets procéduraux, rendez directement dans Autograph puis compositez ces éléments graphiques en les mélangeant à des sources 2D. Le tout au sein d'un même logiciel ! L'artiste peut ainsi créer en toute liberté, de manière indépendante, rapide et efficace.
Interopérabilité avec les DCC via l'USD
Autograph est capable d'importer une scène complète grâce au format d'interchange USD, créé par PIXAR. Il est alors possible d'ingérer des modèles animés avec leurs matériaux, les lumières et les caméras, pour ensuite les rendre à la volée, sans avoir besoin de logiciels externes. Les passes de rendu sont alors directement disponibles dans la stack de compositing, sans avoir besoin d'écrire des images sur une unité de stockage, permettant des retouches 2D directement sur le rendu. Il est également possible d'importer des modèles seuls ou d'utiliser les générateurs internes à Autograph pour peupler une scène vierge de milliers de formes en mouvement. Ces éléments pourront ensuite être fusionnés avec d'autres sources USD.
La 3D au service de la 2D ... et inversement
Rendre directement une scène en 3D au sein d'un pipeline 2D n'est pas le seul avantage que peut avoir la fusion de ces deux mondes. Habituellement, les matériaux appliqués aux surfaces 3D utilisent comme textures des images ou des animations préenregistrées sur un stockage. Dans Autograph, il est possible de construire une animation dans la cadre d'une composition pour ensuite la connecter comme source d'un matériau. Grâce au système d'instances de composition, il est même possible de créer à la volée des variantes de celle-ci, pour les connecter aux différentes entrées d'un shader PBR. Les sources de type Diffuse / Metalness / Roughness / Normal peuvent être générées dynamiquement, afin de créer des matériaux animés.
Compositions intelligentes et multiformats
Dans Autograph, une composition se comporte comme une fonction pouvant être appelée avec différents paramètres. Il est ainsi possible de calculer deux fois la même composition en lui imposant des tailles différentes. Les positionnements relatifs des éléments à l'intérieur de celle-ci font de Autograph le seul logiciel à appliquer les principes du Responsive Design Web à la vidéo. Au sein d'un seul projet, il est possible de générer des versions 16/9, 4/3, carré ou 9/16, à partir d'une composition unique et hybride. Un gain de temps phénoménal qui permet enfin de créer, en une seule action, du contenu pour les téléviseurs de salon aussi bien que pour les réseaux sociaux, tels que Twitter, Facebook ou Instagram.
Multiplateforme et flexible
Disponible pour Windows, MacOS et Linux, Autograph permet de lire et d'encoder des fichiers via bon nombre de containers et de codecs comme les formats RAW, le WebM VP8/VP9, le MP4 h.264/h.265 ou le tout récent AV1. Il est aussi capable de lire un très grand nombre de formats d'images fixes, dont l'OpenEXR. Son manager de rendu permet de produire en parallèle, à partir d'une même composition hybride, plusieurs vidéos selon des encodages différents, mais aussi de tailles diverses grâce à son système révolutionnaire permettant de travailler sur plusieurs formats en même temps. Une innovation nescessaire permettant de répondre aux besoins modernes de production.
Définition et FPS sans aucune limite
Travaillez sur un projet en Full HD avant de décider au dernier moment que celui-ci doit être finalement livré en 4K, voir 8K ! C'est possible avec Autograph, qui recalculera tous les paramètres de votre projet, y compris les effets utilisant des valeurs spatiales comme les flous ou des positionnements relatifs. Il suffit de demander à votre visualisateur ou au manager de rendu de s'adapter à ces nouvelles contraintes. Il est également possible de travailler sur une composition à 25 FPS avant de demander que tous les éléments s'adaptent à une nouvelle cadence de 60 FPS, y compris les fichiers vidéos ou séquences d'images, grâce aux techniques d'interpolation basées sur l'Optical Flow et le calcul des Motion vectors.
Des dizaines d'effets, dont les vôtres !
Autograph sera fourni avec un grand nombre d'effets, mais permettra également au Tech Artists de développer eux-mêmes leurs filtres et générateurs, grâce à l'intégration de Shadertoy. Il sera possible d'embarquer ces nouveaux effets avec un panneau de contrôle personnalisable, afin de les distribuer de manière simple et faciliter leur utilisation. Un superviseur pourra créer de nouveaux outils pour ensuite permettre à son équipe de bénéficier de cette expertise, avec une abstraction technique totale. Left Angle travaille actuellement sur une Marketplace qui permettra prochainement d'échanger ou de monétiser ces outils, dans le cadre de ses services Cloud, en cours de développement.
Des outils pour les VFX et la collaboration
En plus d'être un outil pensé pour les Motion-Designers, Autograph embarque également tout ce dont les artistes des effets visuels ont besoin : des trackers 2D, un tracker 3D, des fonctionnalités de reconstruction 3D basées sur la photogrammétrie, un chromakeyer rapide et novateur, des interpolateurs d'images basés sur les vecteurs mouvements, des déformeurs complexes et des dizaines d'effets. Dans le cadre de ses services Cloud, en cours de développement, Left Angle proposera un environement collaboratif permettant une meilleure communication entre les différents acteurs d'un projet, qu'il s'agisse des équipes ou du client final.
De puissants générateurs procéduraux
Autograph embarque avec lui un ensemble de générateurs, créant à la volée des éléments graphiques, des valeurs numériques ou textuelles ou encore des géométries prètes à être rendues en 3D. A la différence de ses concurrents, qui demandent généralement de définir un cadre pour la production d'éléments graphiques de taille finies, il est ici possible de générer des images procédurales de tailles infinies, subissant les transformations des calques qui les supportent. Vous pouvez ainsi créer un bruit fractal gigantesque, que vous pourrez parenter à un autre calque, sans vous soucier de ses limites dans l'espace. Ces éléments étant entièrement créés par votre GPU en temps réel, ils seront faciles et rapides à manipuler, même en 4K, voir 8K !
Un pipeline audio en lien avec l'image
Parce qu'insérer un média audio au milieu d'une pile de calques graphiques n'a aucun sens, Autograph propose de scinder sa timeline à la manière d'un logiciel de montage. Une deuxième pile dédiée aux sources audios permet à la fois de sonoriser un projet, de fusionner plusieurs sources, d'ajouter des effets, mais surtout d'utiliser ce mix afin d'asservir un paramètre. Les générateurs de type analyseurs, appliqués dans la pile graphique peuvent venir se nourrir de ces pre-mix grâce à des filtres spectraux, afin de choisir une bande de fréquence en particulier. Une fois celle-ci extraite, son amplitude sera utilisée pour faire varier une couleur, une forme ou un paramètre de transformation, le tout à la volée, sans le moindre pré-calcul, ni création de clé d'animation.   
De compositions à templates indépendants
Les compositions de Autograph ne sont pas seulement capables de s'adapter à de multiples formats. Elle peuvent aussi exposer des paramètres en façace, connectés à des mécanismes internes. Il est ainsi possible d'exporter une composition en tant que template indépendant, dont la complexité sera invisible pour l'utilisateur, car encapsulée. Là encore, la Marketplace en cours de développement permettra de monétiser les habillages graphiques ou d'échanger des projets tout en un et prêt à l'emploi. C'est un point essentiel pour la la production de vidéos personnalisés, rendu possible par les capacités de Autograph à se connecter à des données extérieures et de se nourrir de la Data.
Connexions et automatisation
Dès les premiers moments de sa conception, les équipes de Left Angle ont pensé Autograph comme un logiciel se nourrissant de données extérieures et étant constamment connecté aux sources d'information. Il intègre la notion de tableaux, qui peuvent s'interfacer avec les fichiers Excel ou CSV, mais aussi les bases de données via des API divers et variées. Il est ainsi possible d'utiliser de manière conjointe la notion de template de manière itérative, afin de générer des milliers de vidéos se basant sur le même projet graphique. Le pilotage du logiciel via une API documentée permet de répondre aux besoins d'automatisation des chaines de télévision et de la production massive de vidéos hyper-personnalisées.

Inscrivez vous à notre newsletter

Partager sur les réseaux sociaux


EnglishFrançais